Procéder à de travaux de sciage de mur en béton

travaux de sciage de mur en béton

Dans les travaux de construction qu’en déconstruction, certaines opérations semblent plus faciles à réaliser que d’autres. C’est le cas, entre autres, d’un sciage d’un mur en béton. Beaucoup pensent qu’il s’agit tout simplement de tout casser à l’aide d’outils spécifiques. Certes, c’est le principe, mais sa réalisation demande du savoir-faire et de la technicité sans faille. Nos conseils.

Un chantier nécessitant l’intervention d’un professionnel

Le sciage d’un mur en béton constitue un travail assez complexe qui demande de la précision. D’abord, il faut savoir que les précautions et les outils ne sont pas les mêmes selon qu’il s’agit de murs porteurs ou non. Ensuite, une formation est nécessaire pour pouvoir utiliser les outils spécifiques au chantier. Bref, de nombreux paramètres entre en jeu avant de démarrer les travaux. D’où la nécessité de confier ces derniers à des spécialistes. Ceux-ci seront en mesure de vous fournir un travail de qualité. Selon la nature et la taille du chantier, ils utiliseront le sciage diamanté ou au disque.

Entre autre, pour scier un mur pour découper des ouvertures nettes et précises, on utilise un outil sur rails. Ce dernier est particulièrement adapté aux travaux d’ajout de fenêtres lors de rénovations. Pour le sciage du sol, on peut utiliser divers outils, tels que les machines thermiques ou électriques. Pour les travaux impliquant plus de profondeur, on privilégie le sciage par câble diamanté. C’est le cas, entre autres, d’un carottage dans le cadre d’un ajout de poteaux. Et enfin, le sciage d’un mur en béton peut se faire par les presses hydrauliques. Ces dernières sont efficaces pour brises ce matériau tout en silence. Par ailleurs, en plus d’exiger des compétences particulières, les travaux de sciage peuvent se révéler très dangereux. L’avis d’un spécialiste est donc important lorsqu’on envisage d’entreprendre des projets au sein d’un élément en béton. Cet expert se chargera de réaliser les travaux de manière sécuritaire et s’assurera de fournir un chantier aussi propre qu’il l’était avant les travaux.

La préparation du chantier l’la création de l’ouverture

Avant toute chose, il faut tracer l’emplacement de l’ouverture en considérant les dimensions. Il convient de bien repérer les câbles et les canalisations pouvant être encastrés dans le mur. On peut utiliser un marteau et un burin pour marquer les passages de câbles. En outre, il est important de couvrir les meubles ou les sortir de la pièce. Et pour la tenue, on porte des masques et des bottes.

Pour réaliser le sciage à proprement dit, on utilise une tronçonneuse à disque pour un mur en béton cellulaire. Si celui-ci dispose d’un carrelage, il convient de décoller d’abord les carreaux à l’aide d’une masse en frappant au niveau des joints.

Une fois le sciage réalisé, on peut affiner les contours pour une finition de qualité. Pour cela, on utilise une disqueuse ou une ponceuse spéciale béton. Et enfin, pour éviter les risques d’effondrement lors des travaux, il faut prévoir des étais. Ceux-ci serviront à soutenir le linteau ainsi que le plancher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *