Les solutions de financement pour une construction

financement pour une construction

Vous êtes sur le point de faire construire votre habitation ? Vous recherchez le financement adéquat pour ce projet ? Voici quelques possibilités :

Le crédit immobilier : un financement classique

Ce type de prêt figure parmi les plus utilisés quand il s’agit de faire construire une habitation. Toutefois, il est soumis à des contraintes supplémentaires, car dans ce cas les organismes de crédit financent un bien qui n’existe pas encore. Par contre, il se peut que la construction soit en retard. Il peut également y avoir un risque de malfaçon. Dans ce cas, vous serez obligé de payer des frais supplémentaires, ce qui risque fortement des impayés sur les mensualités.

Pour demander ce genre de financement, il est alors indispensable de s’assurer le plus que possible de la réalisation complète des travaux. En même temps, vous devez prouver aux banquiers que vous serez apte à rembourser le crédit. Comment ? Il est conseillé de présenter votre apport personnel pour le projet. Ainsi, la banque pourra juger que vous êtes une personne de confiance, car vous êtes capable de faire des épargnes. D’ailleurs, lors du prêt, la banque s’assure que vos taux d’endettement ne dépassent pas le tiers de vos revenus, notamment les 33%.

Crédit non affecté : un montant d’argent pour libre usage

Vous pouvez aussi vous souscrire à un crédit non affecté pour financer votre projet de construction. Il s’agit d’un prêt qui est mis à votre disposition pour réaliser le projet de votre choix. Une fois que vous avez reçu le capital de l’établissement de crédit, vous n’avez pas à justifier vos dépenses. Vous pouvez, par exemple, prendre un prêt personnel. Par contre, pour ceci, le montant maximum accordé est de 75 000 euros et la durée maximale de remboursement est de 7 ans.

Il est également envisageable de prendre un crédit renouvelable. Pour ce type de prêt, sachez que son utilisation peut être fractionnée. Si vous optez pour celui-ci, vous devez avoir un apport personnel très solide. En effet, le montant accordé est moins élevé que celui du prêt personnel, mais la durée de remboursement est illimitée.

Prêt à taux zéro ou PTZ

Mis à part le crédit immobilier, il est aussi envisageable de souscrire à un prêt à taux zéro ou PTZ. Il s’agit d’un financement qui est destiné aux personnes qui recherchent un fond pour réaliser son projet de construction d’une résidence principale. Provenant généralement de l’État, ce prêt n’est accessible qu’aux personnes qui ne détiennent pas encore de propriété, sauf exception. À part cela, les revenus de ces emprunteurs ne doivent pas dépasser un niveau maximum imposé par les autorités.

Toutefois, sachez que ce financement ne peut couvrir qu’une partie des opérations. Il est alors nécessaire de le compléter avec d’autres prêts si votre apport personnel n’est pas suffisant. On compte, par exemple, le prêt d’accession sociale, le prêt conventionné, le prêt épargne logement, les prêts complémentaires… Outre cela comme son nom l’indique, le prêt à taux zéro est un emprunt sans taux d’intérêt. Vous ne rembourserez que la somme que vous avez prise. En ce qui concerne la durée du remboursement, elle peut s’étendre de 20 à 25 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *